© Solarbike66
Je vis en Belgique, près de Bruxelles, et j’ai toujours rêvé de faire la Route 66. Il y a trois ans, il décide de la parcourir avec un véhicule 100% vert. Un vélo électrique semblait amusant mais l’autonomie est très limitée si on veut  parcourir 100 kilomètres par jour. Il n’y avait pas de véhicule capable de faire ça, donc je n’ai pas eu d’autre choix que de le construire moi-même. Mon premier vélo solaire a vu le jour après d’innombrables calculs, de nombreux dessins et 3 prototypes. Grâce à des amis qui m’ont fait de la place dans leur garage pendant ces 3 années, le premier prototype a été conçu avec une remorque utilisée pour tirer un kayak avec un vélo, j’ai entièrement assemblé le second en aluminium et, sur les conseils d’un ami, j’ai construit la version finale avec un matériau beaucoup plus léger, la fibre de carbone, gagnant ainsi 15 kg. Durant ces 3 ans, j’étais enthousiaste à chaque fois que je m’envolais pour Orlando. J'étais impatient de tester les calculs et les plans que j’avais préparés à la maison. Et chaque fois, je rentrais en Belgique avec d’autres défis techniques à résoudre et de nouvelles choses à repenser. Mais pour moi, ce challenge est aussi une grande aventure humaine. Le challenge technique est évidement ce qui me motive, mais cela amène aussi une formidable occasion de rencontrer et discuter avec les gens que je vais croiser sur mon chemin, cela me donnera l’opportunité de partager une partie de ce rêve avec eux. Qui sait, certains se joindront peut-être à moi pour quelques kilomètres (ou plus).
Visuals : Pascal Rasquart Photos : Barbara Calligaris & Solarbike66
Je vis en Belgique, près de Bruxelles, et j’ai toujours rêvé de faire la Route 66. Il y a trois ans, il décide de la parcourir avec un véhicule 100% vert. Un vélo électrique semblait amusant mais l’autonomie est très limitée si on veut parcourir 100 kilomètres par jour. Il n’y avait pas de véhicule capable de faire ça, donc je n’ai pas eu d’autre choix que de le construire moi-même. Mon premier vélo solaire a vu le jour après d’innombrables calculs, de nombreux dessins et 3 prototypes. Grâce à des amis qui m’ont fait de la place dans leur garage pendant ces 3 années, le premier prototype a été conçu avec une remorque utilisée pour tirer un kayak avec un vélo, j’ai entièrement assemblé le second en aluminium et, sur les conseils d’un ami, j’ai construit la version finale avec un matériau beaucoup plus léger, la fibre de carbone, gagnant ainsi 15 kg. Durant ces 3 ans, j’étais enthousiaste à chaque fois que je m’envolais pour Orlando. J'étais impatient de tester les calculs et les plans que j’avais préparés à la maison. Et chaque fois, je rentrais en Belgique avec d’autres défis techniques à résoudre et de nouvelles choses à repenser. Mais pour moi, ce challenge est aussi une grande aventure humaine. Le challenge technique est évidement ce qui me motive, mais cela amène aussi une formidable occasion de rencontrer et discuter avec les gens que je vais croiser sur mon chemin, cela me donnera l’opportunité de partager une partie de ce  rêve avec eux. Qui sait, certains se joindront peut-être à moi pour  quelques kilomètres (ou plus).
© Solarbike66
Visuals : Pascal Rasquart Photos : Barbara Calligaris & Solarbike66